L'apport de Pierre Gassendi

N. Lygeros




Si Pierre Gassendi
aussi brillant que Descartes
n'avait pas attaqué en règle
les faiblesses d'Aristote
et réhabilité Épicure,
nous en serions encore
à étudier les erreurs
physiques et mathématiques
déjà décelées par Archimède
est tombées dans l'oubli
de l'indifférence collective.