Goût du Pont-Euxin (5)

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Scène 5


Une vieille voiture s'arrête devant une petite église d'un village inconnu. Deux hommes en descendent, ils semblent chercher quelqu'un. Pourtant ils sont seuls. Le village paraît désert. Finalement une femme frêle se présente. Elle leur fait signe.

Maria, de loin.

Dimitri ! Costa !

Dimitris, à Costas.

Maria ne nous a pas oubliés.

Costas

C'est notre Pénélope. Maria les serre contre elle.

Maria

Vous avez tardé.

Dimitris

Nous sommes venus aussi vite que possible.

Maria

Vous allez manger bien sûr. Elle regarde Dimitris. Je vais vous offrir un repas du Pont... Costas sourit.

Dimitris, timidement.

Merci... Un temps. Nous avons mangé...

Costas

Pour moi, ça ne pose pas de problème ! Si c'est du Pont...

Maria, gaie.

Je l'ai préparé avec ma mère. C'est traditionnel...

Dimitris

Traditionnel, ou pas...

Costas, l'interrompant.

Allez ne fais pas le difficile.

Ils vont ensemble à pied à la maison de Maria.

Maria, ouvrant la porte.

Entrez...

Dimitris, discrètement à Costas.

Je ne peux pas, dis Costa !

Costas

Très belle maison.

Maria

Nous l'avons construite de nos mains.

Costas

Et avec l'exode.

Maria

Chacun de ses morceaux est un morceau de notre mémoire.

Costas

J'aurais bien voulu que tous sachent combien la mémoire est créative.

Maria, portant les plats.

Et combien savoureuse ! Un temps. Je vais chez ma mère apporter le repas.

Elle sort.

Dimitris

Eh, Costa, pourquoi tu me fais tout ça ?

Costas

Ca serait mieux de penser à ce que les autres t'ont fait. Un temps. Maria c'est de l'or. Elle n'a rien oublié, tandis que...

Dimitris

Tandis que ?

Costas

Les autres ont mangé des pierres pour vivre libres et toi, tu te plains parce que nous allons manger un plat traditionnel de ta contrée.

Dimitris

Tu as raison. Un temps.

Costas

Ici les enfants grandissent dans la tradition de Maria. Un temps. La petite histoire n'oublie pas la grande.

Dimitris

C'est seulement comme ça que notre peuple a survécu.

Costas

Son heure de vivre est venue.

Dimitris

Que veux-tu dire ?

Costas

Il lui reste dans la bouche le goût de l'Orient avec toutes ses épices mais la mémoire ne nourrit pas.

Dimitris

Elle assoiffe seulement !

Costas

Il n'y a pas d'eau !

A ce moment entre Maria.

Maria

Je vais apporter du jus de griottes !

Dimitris

J'avais oublié combien les choses simples sont importantes.

Costas

Seules les simples sont importantes.

Ils s'assoient tous autour de la table.

Dimitris

La première fois...

Costas

Tu mords ta mémoire !

Maria

Attention à ta langue !

Dimitris

Ce que je dis...

Costas

Je vais boire à ta santé.

Maria

A la tienne, Dimitri !

Dimitris

Un jour, nous irons là-bas où tu l'as apprise.

Maria

Tu n'as pas peur ?

Costas

Dimitris est capable de recevoir des coups pour nous montrer sa contrée.

Maria

Il tient de son grand-père.

Dimitris, ému.

Aujourd'hui j'ai mangé grâce à toi un morceau de ma patrie...

Costas

Il nous faut partir maintenant.

Ils la serrent dans leurs bras.

Maria

Bonne route, mes enfants.







free counters


Opus