Changement de stratégie et stratégie du changement

N. Lygeros

Traduit du Grec par l'auteur




L'idée du changement de stratégie est complexe et multilatérale. Complexe parce qu'elle transforme le cadre initial et crée de nouveaux choix et versions. Multilatérale parce qu'elle oblige l'analyste et le conseiller stratégique à avoir une direction intelligible non linéaire et inclut des éléments multiples qui n'influencent pas seulement les évolutions localement.
Le changement est définitivement positif dans des cas difficiles parce que par nature il permet l'existence de nouvelles données même si bien sûr il existe aussi le cas du rendement inférieur. Pratiquement cependant le changement convient parce que les probabilités d'amélioration de la situation sont plus grandes. Et dans cas de conflit, le changement oblige le concurrent à une nouvelle correspondance. Ainsi il suit l'idée que le meilleur mouvement n'est pas nécessairement le meilleur pour un individu mais le meilleur pour les deux. Et s'il n'existe pas de cadre de négociation alors la gêne qu'il provoque au concurrent est un des critères de base du choix.

Le changement de stratégie est en effet nécessaire dans des cas difficiles parce que la stabilité n'assure rien. Cependant il est toujours difficile par nature puisque les données sont négatives. Le choix doit donc être effectué afin que les prochaines répercussions soient positives pour d'autres changements. Parce qu'il ne faut pas que donner une grande importance au mouvement mais au prochain mouvement. Le changement de stratégie suit le changement de cadre mais parfois il le forme aussi. Ainsi pénètre à la signification de la doctrine stratégique.

Nous voyons que même si le changement de stratégie est nécessaire, il n'implique pas la stratégie de changement. La deuxième signification est plus essentielle et non conventionnelle parce qu'elle appartient au noyau de la stratégie. Le changement est une des schémas mentaux les plus puissants de la pensée stratégique. Il détermine la différence du passé et de l'avenir. Il choisit l'avenir et concrétise la noosphère du passé. La réalité intelligible crée via le changement la réalité matérielle. Cependant pour qu'il existe une stratégie de changement il faut qu'il existe une signification de la stabilité de certains schémas mentaux qui changent en conservant l'essence de l'information stratégique. Parce que le changement sans mémoire du passé n'a pas d'avenir. La conservation de l'essence est cependant précédé de son identification et de son choix, lesquelles sont les plus importantes pour la décision stratégique. Et cette décision doit avoir calculé correctement les faiblesses de son système. Parce que la sagesse est l'unification des faiblesses. La stratégie est seulement nécessaire pour ceux qui connaissent leurs faiblesses et souhaitent qu'ils les dépassent pour qu'ils luttent efficacement contre leurs concurrents. La stratégie de changement est donc essentielle seulement et uniquement dans ce cadre. Si son utilisateur est sûr de sa victoire et considère qu'elle est seulement un jeu d'acteur il n'a pas besoin car la rhétorique est suffisante. Cependant lorsque la réalité exerce une pression sur notre noosphère, seulement la stratégie de changement peut changer une situation dangereuse en une situation positive via un choix risqué.







free counters


Opus