Au soldat inconnu

N. Lygeros




Son corps gisait inerte.
Il était étendu, à plat ventre.
Son regard mordait la terre.
C'était pour elle qu'il s'était battu
contre les forces noires.
Il connaissait sa fin avant même le début du combat.
Il avait espéré vivre à jamais sur cette terre.
Désormais, il était sur elle
sans avoir le droit d'y être enseveli.
Son unique linceul, un drapeau abandonné.
Ils l'ont trouvé par hasard
ou par nécessité,
un village perdu avait besoin de sa mort.
Les autres lui avaient interdit de vivre,
les siens lui interdisaient de mourir
libre.
Le sacrifice de sa vie n'était pas suffisant.
Il fallait aussi que sa mort soit condamnée
au monument de pierre.
La levée du corps dura un instant.
En voyant la couleur du drapeau
maculé de sang,
ils l'abandonnèrent.
Il était blanc.







free counters


Opus