À la recherche de modèles

N. Lygeros




« Je crains que je n’aurai pas 
un bien beau modèle de femme, 
elle avait promis, puis elle a 
- à ce qui parait - gagné des sous 
en faisant la noce et à mieux faire. »

Dans cette recherche de modèles, 
il y avait une sorte de désespoir 
et une certaine fatalité 
car Vincent n’était pas maître de destin. 

« Elle était extraordinaire, 
le regard était comme celui de Delacroix 
et une tournure bizarre primitive. »

Le découragement s’associait non pas
à l’absence de modèles mais à l’incapacité 
d’en avoir pour peindre l’essentiel 
d’une beauté humaine toujours absente. 

« Je prends les choses avec patience, 
faute de voir d’autres moyens de les supporter, 
mais c’est agaçant cette contrariété continuelle avec les modèles. »

Sans peindre soi-même, il est difficile 
de comprendre cet agacement et cette patience, 
quelques pinceaux, des couleurs et une toile, 
suffisent pour éprouver ses sentiments.







free counters


Opus