L'espace humain de Vincent

N. Lygeros




« Je veux faire de la figure,
de la figure et encore de la figure.
C'est plus fort que moi
cette série de bipèdes,
à partir du bébé jusqu’à Socrate,
et de la femme noire de chevelure à peau blanche
jusqu'à la femme aux cheveux jaunes
et le visage couleur de brique,
hâlé par le soleil. »

L'espace humain de Vincent
était plus vaste que ses possibilités
car il aimait tous les hommes
toutes les formes humaines
à l'instar de Leonardo
des plus belles aux plus grotesques
des classiques aux formidables.
Ainsi il manquait de temps
pour aboutir dans ses projets
les plus profonds, sans technique
seule sa volonté solitaire
parvenaient parfois à un résultat
qu'il considérait comme digne.







free counters


Opus