Les portraits de Vincent

N. Lygeros




« Suis-je, mon cher copain Bernard, très incompréhensible ?
Cette fois-ci, je cherche à te faire voir
la grande chose simple :
La peinture de l’humanité,
de toute une république, disons plutôt,
par le simple moyen du portrait. »

L’importance des portraits pour Vincent
n’a jamais été aussi clairement affichée.
Il ne s’agit pas pour lui de réduire
l’œuvre de Rembrandt qu’à cela
cependant il désire montrer l’essentiel
à travers toutes ses créations.
Il ne se contente pas non plus
d’écouter Baudelaire sur ce registre.
Il s’efforce de voir l’essence
d’une étrange existence
qui a marqué l’histoire de l’art
grâce à ses magnifiques portraits.







free counters


Opus