L’analyse de Vincent

N. Lygeros




« Considérant, si tu le veux,
le temps où nous vivons
comme une renaissance vraie et grande de l’art,
la tradition vermoulue et officielle
qui est encore debout
mais qui est impuissante et fainéante au fond,
les nouveaux peintres seuls, pauvres,
traités comme des fous,
et par suite de ce traitement
Le devenant réellement
au moins en tant que quant à leur vie sociale. »

Cette analyse de Vincent
ne résume pas seulement la vie des Impressionnistes
mais surtout sa propre histoire.
Incompris, accusé à tort,
et entre autres de folie
l’homme au syndrome d’Asperger,
infecté par une maladie sociale
grâce à la pression des vils
ne pouvait que succomber
seulement avant de le faire
il poursuivit sa révolution humaine
grâce à son œuvre si sensible
qu’il a offert aux hommes du futur.

 

 







free counters


Opus