La vérité de Vincent

N. Lygeros




« Il faut bien savoir que,
si j’en abstrais la nourriture et le logement,
tout le reste de mon argent
s’en va encore dans les toiles. »

Rien d’autre n’est plus vrai
dans l’histoire de la vie de Vincent
que cette acceptation humaine
de la réalité sociale insupportable.
Chaque mois, chaque semaine
il fallait économiser sur tout
afin de pouvoir créer l’essentiel
à l’encontre de tous les obstacles.
Et tout cela dans la douleur
car cette gestation chromatique
fut toujours excessive
malgré la nécessité de peindre.







free counters


Opus