L’homme est un petit monde

N. Lygeros




« L’homme est un petit monde »,
notait Delacroix dans son carnet
comme si c’était un détail.
Mais que faire de tout cela
aurait écrit Tolstoï en émoi
juste avant la guerre et la paix.
Fallait-il souffrir ou pas
telle était la question en exil
que se posait Dostoïevski.
Aussi Vincent trancha la question
d’un coup de pinceau
aussi net que brutal.
Seul le grand monde
avait un sens et son nom
c’était l’humanité.








free counters


Opus