Le regard des pavots

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Dans le vase aux pavots
il n’y avait pas de regard pour le spectateur.
Seul celui qui connaissait Vincent
voyait la vérité de son monde.
Les pavots le regardaient
comme la rose du petit prince
lorsqu’ils se tenaient au-dessus de l’horizon
de l’étrange vase de son ami.
Tu n’avais besoin de rien dire
car ils ne seraient plus toujours avec toi.
Comme si te protégeait le regard indigo
de l’ancien caméléon.







free counters


Opus