Les personnages faméliques

N. Lygeros




Vincent n’était pas seulement
le peintre des paysans.
« Comme je vais en sabots,
je parviendrai bien au but. »
En Hollande, il pensait déjà
comme l’Angélus de Millet.
Il couchait sur la paille
et mangeait du pain noir.
Vincent était malheureux comme les pierres
mais il ne trébuchait plus.
C’était un homme du terroir certes
mais de celui du temps.







free counters


Opus