Hommage aux vieux Hollandais

Hommage aux vieux Hollandais

N. Lygeros




«Ce qui m’a particulièrement touché
en revoyant les tableaux des vieux Hollandais,
c’est le fait qu’ils ont pour la plupart
été peints rapidement.
Et encore une chose, s’il vous plait.
Quand le tableau rendait bien,
ils l’ont laissé tel quel.
J’ai surtout admiré des mains
de Rembrandt et de Hals
qui vivaient mais n’étaient pas terminées
dans le sens que l’on veut
absolument forcer aujourd’hui.»

Rien n’est caché dans l’admiration
Ni l’attrait du geste ni le geste du trait.
Il faut être vivant même inachevé.
L’achèvement n’existe que par la nécessité.
La vitalité est le but de la peinture.
Car l’humanité doit vivre
pour ne pas oublier
l’avenir.







free counters


Opus