Transcription du télégramme 25 d'Alexandre Carathéodory (20/06/1878)

N. Lygeros




Télégramme
à
S.A. le Grand Vezir
le 20 Juin 1878
N° 25

Nouveau chiffre

Tous les plénipotentiaires
signalent l’instabilité comme
le mal principal contre lequel
nous devons nous précautionner.
Le mot d’ordre parmi ces Messieurs
c’est que le ver rongeur de la Turquie
c’est l’instabilité. Naturellement
nous faisons nos efforts pour
empêcher que cette
idée ne vienne à prendre racine.
Mais nos paroles rencontrent bien
des incrédulités. On a l’air de
penser qu’il se pourrait bien
qu’elles ne soient pas confirmées
par les évènemens. Dans ces
moments si graves pour les des-
tinées de l’Empire il est de notre
devoir de ne rien cacher. C’est
ce qui nous donne le courage
de nous énoncer avec une
entière franchise et de conjurer
le Gt. Il de ne pas se laisser entraîner
dans aucune mesure de nature
à confirmer les doutes qui assiègent
l’esprit des diplomates Européens.
Le comte Andrassy m’a


 
     

Pour le chiffre
H. Odian

demandé des nouvelles d’Aléko
Pacha auquel il paraît porter
de l’intérêt. Que V. A. nous
permette d’exprimer l’idée
qu’il serait de bonne politique
de faire qu’Aléko Pacha
revienne à Constantinople et qu’on
n’ait pas l’air de le tenir
sous le coup de l’éloignement
ou de la menace.


 







free counters


Opus