Transcription du télégramme 11 d'Alexandre Carathéodory (16/06/1878)

N. Lygeros




           

Télégramme
S.E. Carathéodory Effendi
        à
S.A. le Grand Vézir
Le 16 Juin 1878
         N°11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                         

 

Chouvaloff et Oubrit sont venus
nous voir. Ils disent qu’ils
ont reçu la visite du Prince de
Bismark après qu’il nous avait vus ; que
l’insistance qu’il a mise sur l’
opportunité d’un arrangement pour
la retraite des troupes Russes et
l’évacuation des forteresses leur
ayant prouvé le prix qu’il y
attache ils ont télégraphié à Pétes-
bourg et que l’Empereur leur
avait donné les pleins pouvoirs
pour que cette affaire
soit réglée ici. Ils m’ont demandé
si j’avais reçu les pleins
pouvoirs dans le même sens.
Je leur ai répondu que j’avais
sollicité non pas de pleins
pouvoirs mais les ordres de V.
A. et que je n’avais pas encore
reçu de réponse, attendu que
nos moyens de communication
avec Constantinople ne présentent
pas les mêmes facilités que
les leurs. Ils se sont retirés en
nous priant de leur communi-

 

 

 

 

pour le chiffre
H. Odian

quer la réponse que je recevrai
de Constantinople. Je n’ai rien promis
quant à la manière dont la communication
devra se faire en disant que tout dépendait
des instructions que je
recevrai.
Comme c’est le Prince de Bismark
qui a engagé la
question il me semble tout
naturel et plus avantageux que
la communication se fasse
à lui ou au Congrès.

 

 

                

 

 

                

 

 

                

 

 
 

 

                

 







free counters


Opus