Dans la salle nocturne

N. Lygeros




Nous parlions dans le vide social
pour repérer sans lanterne un homme
qui pourra saisir les affres de l’existence.
Non pas celles d’un individu compromis
et soumis à tous les caprices du néant
mais celles d’un homme révolté tel que Vincent.
Certains écoutaient avec peine l’essence,
d’autres prenaient des notes pour ne pas oublier
et les autres attendaient la fin du sacrifice.
Nous avons fait l’impossible pour toucher
à travers l’huile et le pastel
en restant conscients de la difficulté de l’épreuve.
Tu étais là, toi aussi, sur la chaise vide;
aucune trace de ta pipe inexistante
mais ton livre criait ton silence.







free counters


Opus