Les arbres de Vincent

N. Lygeros




Les arbres de Vincent savaient
qu’il les aimait comme s’il était des leurs.
Vincent ne leur provoquait aucune blessure,
il évitait le couteau et son pinceau
toujours tendre comme de la soie
saisissait les moindres détails
du tronc mais aussi de leurs fleurs.
Les arbres de Vincent savaient
pourquoi l’humanité l’avait choisi.







free counters


Opus