Dans le musée des tableaux

N. Lygeros




Trois faces avaient suffi
pour écrire le deux-pièces
d’un monologue perdu.
Dans le musée des tableaux
quelques hommes tentaient de soulever
le poids de ta peinture.
Comme si les murs vides
pouvaient supporter la lumière
de l’obscur objet du désir.
Tu attendais patiemment
dans l’ombre de la laideur
pour crier à l’injustice.







free counters


Opus