Sur le paysage avec église

N. Lygeros




En avril 1885,
Vincent avait peint à Nuenen
un paysage avec église :
c’était une huile sur toile.
Dans la partie inférieure,
sur le chemin en perspective
une femme seule avait froid :
elle était silencieuse.
Dans les couleurs de l’automne
elle avançait comme appelée
par l’église qui touchait le ciel :
la patience des siècles.
Les maisons du village,
à même le sol à peine coloré
pour être plus près de la terre
attendaient son passage.
Cela aurait pu être le matin
ou la fin de l’après-midi,
aucune importance,
la mission serait accomplie.







free counters


Opus