La sincérité du peintre

La sincérité du peintre

N. Lygeros




« Théo,
je ne suis décidemment pas un peintre de paysages ;
quand je peindrai des paysages,
il y aura toujours quelque chose
d’un personnage à l’intérieur. »

Il ne voulait de ce vide de la nature
comme si l’homme était nécessaire
non seulement à la vie
mais aussi à sa pensée.
Vincent ne le regrettait pas,
il aimait trop les hommes
et son humanité n’avait que faire
des manières de la forme.







free counters


Opus