L’illusion du langage

N. Lygeros




Nous traduisions le passé,
si proche et lointain
à la fois
sans nous rendre compte
que l’essence était
dans le message
et non le contenu.
Nous transcrivions le futur,
si lointain et si proche
à la fois
sans réaliser
que l’existence était
dans la pensée
et non dans l’acte.
Nous étions les linguistes
d’un langage de l’illusion.







free counters


Opus