Dans le labeur des couleurs

N. Lygeros




« Je ne trouverais pas mauvais
que tu envoies une étude de moi,
veux-tu dire le pont de Clichy
avec le ciel jaune et les deux maisons
qui se reflètent dans l’eau,
celle-là ou les papillons
ou le champ de coquelicots,
pourraient aller à la rigueur,
cependant j’espère arriver à mieux ici. »
L’essentiel est non pas dans le résultat
mais dans le labeur des couleurs
qui devient peu à peu œuvre
pour aboutir au chef d’œuvre
à la mort de la couleur de l’invisible.
Seulement qui peut comprendre
le Vincent de cette époque
sans avoir vécu l’avenir
caché dans ses peintures
les plus intimes et les plus sobres ?







free counters


Opus