Les premières études d’Arles

N. Lygeros




« Les études que j’ai sont :
une vieille femme arlésienne,
un paysage avec de la neige,
une vue d’un bout de trottoir
avec la boutique d’un charcutier. »

Il ne fallait que quelques instants
pour parer de toutes les couleurs
d’une neige qui baise le ciel
comme une prière de terre,
d’une femme qui osait attendre
malgré le temps venu,
et d’un trottoir qui n’en finissait pas
de mourir dans la vie des hommes.







free counters


Opus