Sous le bleu de Prusse

N. Lygeros




Pourquoi tant de rouge sous le bleu de Prusse ?
Etait-ce pour lutter contre le temps ?
Ou seulement un prétexte pour échapper au faux ?
Car rien n’est moins vrai que l’humanité
du peintre qui ne pouvait vivre sans mourir
chaque jour de la nuit transfigurée.
Qui aurait pu entendre le secret de ceux
qui malgré la couleur n’existaient pas ?







free counters


Opus