La tour ouverte

N. Lygeros

Traduit du Grec par l'auteur




  Noir et Blanc.

  Medium Long Shot.

  Flashback.

  Lucia et Christos sont assis l'un en face de l'autre autour d'une table en bois. Dans un coin, on voit le bureau de Christos. La décoration est sobre.

Lucia

Finalement, qui es-tu ?

Christos

Celui que tu désires.

Lucia

Mais ce n'est pas une réponse !

Christos

Il n'en existe pas d'autre pourtant... Un temps. Tes paroles étaient une question ?

Lucia

Bien sûr !

Christos

Je suis ce que tu vois...

Lucia

Et ce que je ne vois pas, qu'est-ce ?

Christos

Tu vois l'homme, mais tu ne vois pas l'humanité... Un temps. En regardant l'île, tu ne vois pas l'océan.

Lucia

C'est l'homme que j'aime...

Christos

Mais c'est l'humanité qui t'aime !

Lucia

C'est toi que je désire.

Christos

Je ne suis personne. Un temps. Je suis seulement tous !

Lucia

Parfois, je ressens que tu vis dans une tour d'ivoire... Et que tu ne peux en sortir.

Christos

C'est vrai !

Lucia

Cela ne te dérange pas ?

Christos

Non, car la tour d'ivoire, c´est le monde !

  Fin flashback.

  INSERT : Full shot. Lucia se trouve au dernier étage de la Tour blanche, le café semble mort... Elle regarde dehors là où le ciel et la mer se touchent. Elle se sent seule dans un monde d'ombres... Le crépuscule, comme si c'était le dernier, éclaire encore le café.

Lucia

La lumière est partie et les ombres sont restées...

  Andréas et Eva reviennent du périmètre extérieur et ouvrent la porte du café.

Andréas

Cela fait des années que nous n'étions pas venus ici.

Eva

Elles sont passées si vite. Un temps. A quoi penses-tu, Lucia ?

Lucia

Que l'ombre a besoin de la lumière pour exister.

Andréas

C'est cela le paradoxe... Un temps. Là où elle est, elle ne se trouve pas et, elle se trouve là où elle n'est pas.

Eva

Encore la même chose, Andréa. {it Un temps. En regardant Lucia.} Tu ne vois pas que...

Andréas

Non ! Je ne vois rien... Et en ces instants, je pense à Christos.

Lucia

Tu te rappelles toi aussi.

  Noir et Blanc.

  Le même endroit, les mêmes personnes. Nous voyons Christos par la fenêtre.

  Flashback.

Eva

Et que fait-il à présent ?

Lucia

Je crois qu'il pense...

Andréas

Quand nous étions dehors il voulait que nous soyions dedans et, maintenant que nous sommes dedans, il est dehors.

Eva

Je voudrais savoir Andréa, où trouves-tu ces phrases ?

  Christos vient avec eux.

Christos

D'ici, le baiser de la mer et du ciel semble plus proche. Un temps.

Lucia

Où est-il ?

Christos

Là où les vagues se brisent sur les nuages. Un temps. Là-bas, j'irai un jour.

Lucia

Me prendras-tu avec toi ?

Eva

Christos ne sait pas prendre seulement donner.

Lucia

Dis-moi Christo, je t'en prie.

Christos

Je te prendrai comme cette tour prend la ville.

Eva

C'est-à-dire ?

Christos

C'est comme le voyage immobile du temps... Un temps. Il ne prend rien car tout est avec lui.

Eva

Mais que donne-t-il aux hommes ?

Christos

Leur futur.

  Fin flashback.

Andréas

Oui, je me souviens du futur. Silence. Chaque mot est vraiment un monde.

Eva

Il nous parlait toujours du futur...

Andréas

Et nous, nous ne voyions que le présent...

Lucia

Désormais, il ne nous reste que le passé.

Andréas

Chaque mot de Christos était un morceau de futur cloué dans le passé.

  INSERT : Nous les voyons dans la Tour blanche de loin.







free counters


Opus