Les ailes interdites

N. Lygeros

Traduit du Grec par l'auteur




  Noir et blanc.

  Dans une petite pièce remplie de livres, Christos écrit toute la nuit avec une plume blanche... Un à un nous voyons les détails de son bureau. Une îcone de la vierge glykofiloussa, un dictionnaire, le livre de Nietzsche et le livre d'Hugo. Par la fenêtre nous voyons la mer noire et blanche comme une ancienne photographie, un unique albatros traverse le ciel qui prend peu à peu sa couleur.

  Des pigeons sur une place.

  Pendant toute la durée de la scène Andréas et Eva traversent la place et vont dans la vieille ville.

Eva, en regardant le ciel.

Tu sais ce qu'il manque ici ?

Andréas, en regardant les pigeons.

Il manque quelque chose ?

Eva

Un albatros !

Andréas, surpris.

Quoi donc ?

Eva

Cette ouverture blanche dans le ciel.

Andréas

Il n'y a pas de place pour le ciel sur notre terre.

Eva

N'est-ce pas dommage que les choses soient ainsi ?

Andréas

Pourquoi ?

Eva

Tu ne voudrais pas avoir des ailes ?

Andréas

Et que voudrais-tu faire avec des ailes ? Un temps. Nous vivons les uns sur les autres.

Eva

Et pourtant des hommes avec des ailes existent.

Andréas

S'ils ne les cachent pas, elles seront coupées... Un temps. Les ailes sont interdites.

Eva

C'est pour cela que notre ciel est si vide.

Andréas

Nous n'aimons pas les blessures. Un temps. Les ailes sont des blessures blanches sur le bleu.

Eva

Les nuages ne sont-ils pas ainsi ?

Andréas

Cependant qui aime les dimanches nuageux ?

Eva

C'est cela la différence.

Andréas

Quelle différence ?

Eva

Christos les aimait.

Andréas, en souriant.

Eva...

Eva

Je sais, je sais. Un temps. Ce n'est pas un bon exemple. Un temps. Pourtant il existe.

Andréas

C'est vrai. Silence. Comment marcher quand tu n'as que des ailes ?

Eva

Comment voler quand tes ailes sont brisées ?

Andréas

Comment vivre sans ciel ?

Eva

En boîtant. Silence. Ceux qui ne peuvent voler brisent les ailes des autres.

Andréas

Que veux-tu, mon amour ? Un temps. Veux-tu changer la société ?

Eva

Non...

Andréas

Alors ?

Eva

Je veux seulement qu'ils les laissent voler.

Andréas

Et s'ils ne le veulent plus ? Et s'ils se sont épris de la terre ?

Eva

Ils n'ont cependant pas oublié le ciel. Un temps. C'est nous qui l'avons oublié. Un temps. Combien de fois as-tu regardé le ciel de ta vie ?

Andréas

Notre vie n'a pas de ciel...

Eva

Tu vois, c'est nous qui appartenons à leur monde et pourtant nous ne les voulons pas... Leur existence est une blessure.

Andréas, en changeant de ton.

Je n'y avais pas pensé.

Eva

A la blessure ?

Andréas

Non, non...

Eva

A quoi n'avais-tu pas pensé ?

Andréas

Aux plumes de Christos.

Eva

Les ailes brisées...

Andréas

Il écrivait avec ses propres ailes... Silence.

  Eva l'enlace tendrement. Elle pleure.

  Medium Close Shot.

Eva

Tais-toi...

Andréas

Ce n'est pas toi qui voulais des ailes ?

Eva

Je ne savais pas combien elles étaient lourdes. Un temps.

Andréas

Je sais... Il l'embrasse.

Eva

Avec leurs ailes brisées, ils ont mis dans les livres le ciel interdit.

  INSERT : Le ciel prend peu à peu la couleur du livre.

  Noir et Blanc.







free counters


Opus