Les petits oiseaux du stade

N. Lygeros




Dans la cage du gardien d’antan
un homme en pleine révolte
contre la misère de la condition humaine
contemplait les petits oiseaux du stade.

Il lançait le ballon le plus loin possible
afin d’atteindre un autre but
et même si celui-ci revenait à lui,
il fallait l’imaginer heureux
car il était conscient de l’absurde.

Seulement qui aurait pu imaginer
le mythe du premier homme
si ce ne sont les petits oiseaux
qui se posaient sur sa cage
d’homme libre et juste.







free counters


Opus