Promenade dans les sous-bois

N. Lygeros




Nous marchions dans les couleurs
sous les ombres des arbres
comme pour remercier le soleil
d’avoir enlevé à la terre
les ocres d’antan et les instants
qui nous comblaient de lumière.
La nature tentait l’impossible
pour résister à la barbarie
qui se déchainait contre les hommes,
aussi elle transcendait le printemps
pour préparer le sacre de l’été
avant la fin de l’humanité.







free counters


Opus