Deux ombres sur le balcon

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




La ville avait éteint ses feux
quand les deux ombres sortirent sur le balcon.
Elles voulaient voir de près
le monde invisible de la nuit.
Elles purent ainsi apercevoir
leur peuple inexistant.
Chacun de ses hommes
attendait leur sacrifice.
C’était la seule façon
de faire revenir le soleil.
Car seules les deux ombres
pouvaient soulever son poids.







free counters


Opus