Nouvelle étrange conversation

N. Lygeros





- Pourquoi être revenu ?
- Pour ne pas tomber dans l’oubli.
- Alors pourquoi être parti ?
- Par nécessité.
- Et qu’en est-il de cette nécessité à présent ?
- Elle se trouve dans les montagnes.
- Sont-elles donc si importantes ?
- Elles sont le début et la fin.
- Et nous alors ?
- L’éphémère de deux éternités.
- Pour combien de temps ?
- Le temps d’un instant.
- Si peu ?
- Tellement !
- C’est inimaginable...
- Comme les graines d’une grenade !
- Nous devons donc les consommer une à une .
- Il n’y a pas d’autre façon pour nous.
- En-es tu certain ?
- Autant que de ma vie.
- Cela ne prouve rien.
- Il ne s’agit pas de prouver quoi que ce soit.
- De quoi s’agit-il alors ?
- De la nécessité d’exister.
- Pourquoi faire ?
- Pour créer !
- Mais quoi donc ?
- Notre monde !
- Il n’existe donc pas encore ?
- Il attend notre sacrifice.
- Lequel.
- La fin des rêves pour créer la vision.
- La vision ?
- Celle du dragon .
- Ararat ?
- Il est à nous.
- Pas encore.
- Ce n’est qu’une question de temps.
- Combien d’instants ?
- Ceux que peut contenir une grenade.
- Pourquoi donc ?
- Il en est ainsi des symboles.
- C’est donc l’explication du don.
- Les dons ne s’expliquent pas, ils se comprennent.
- Cette fois, je crois que c’est le cas.
- J’en suis heureux.
- Nous sommes donc prêts ?
- Oui, nous le sommes.
- Alors nous allons nous revoir !







free counters


Opus