Transcription de la lettre 1 de R. Fraïssé à N. Lygeros (15/03/1990)

N. Lygeros




                                       Le 15/3/90

Cher Monsieur Lygeròs,

Comme les informations se distordent en passant de bouche en bouche !
Effectivement, je suis mathématicien spécialiste de logique, prof. à
l'Université de Provence à Marseille, et depuis 1974, j'ai publié trois
articles dans de revues de logique ou de philo, sur la logique physique.
Mais je ne suis pas du tout un disciple de Gödel (sauf en math) et je
ne me suis jamais intéressé aux modèles gravitationnels de Gödel. De
plus je suis nul en relativité générale. Ma passion depuis vingt ans,
c'est l'interprétation de la mécanique quantique par la ramification,
ou les univers parallèles de Hugh Everett (thèse Princeton 1957) repris
par Brice de Witt. Si vous vous intéressez à cette question, alors je
vous adresserai des reprints de mon article de 1987 paru dans 'History
and Philosophy of Logic' (Université de Londres) et de la partie encore
valable de mon article de 1982 paru dans 'Synthèse'. Le travail se passe
en relativité restreinte (on est loin de pouvoir incorporer la ramifi-
cation en relativité générale!), avec notamment l'équation Klein-Gordon.
Je commence à peine, depuis cette année, à comprendre les éléments de
la théorie quantique des champs, et j'ai l'impression qu'elle s'adapte
bien à la ramification. (ou plutôt que la ramification s'adapte à la th. quant. champs)
Si ces questions vous intéressent, je serai heureux de communiquer par
lettre avec vous et éventuellement de vous rencontrer; sincèrement votre
                                                            
                                                                                R. Fraïssé 
                                                                                                    Roland Fraïssé
                                                                                Cadenelle Cheverny esc. 1
                                                                                13008  Marseille

PS. Si,  personnellement, vous n'êtes pas intéressé
par la théorie d'Everett, mais si vous connaissez
à Lyon un physicien qui s'y intéresse, dites
lui de me joindre. On ne se dispute pas
encore au portillon d'entrée de la ramification.


 

 

 



Dessin de N. Lygeros

Roland (1920-2008)







free counters


Opus