Mourir deux fois

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Il regarda à terre une photo abandonnée.
Elle portait sur elle la couleur du temps.

Et il aperçut le sourire amer d'une vie volée.

Il passa la main sur le visage désolé
et vit de plus près sa douleur cachée.

Au-delà de l'image, cloués dans le regard de l'homme,
une femme, un enfant, une famille brillaient.
Il les regardait quand ils avaient pris la photo.

Ceux qui l'avaient pleuré tant d'années,
l'ensevelirent dans son passé
pour échapper à leurs tortures.

Ils partirent pour vivre en oubliant leur mémoire.
Et le laissèrent mourir pour la seconde fois.

Mais il n'eut pas de chagrin
demeura silencieux
seule une larme coula sur la photo.

Et puis il la recouvrit avec de la terre de sa patrie
la seule qui n'a pas oublié son petit*.



* (N.d.T.) en chypriote dans le texte :
ΜΙΤΣHΣ = petit.







free counters


Opus