Avec un baglama à la main

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Dans le café
personne ne prêtait attention à l’homme
avec le baglama à la main.
Il était futile pour la société.
Il connaissait le passé
Mais qui pouvait l’entendre ?
Il voulait l’avenir
mais qui pouvait le lui donner ?
Seul le fixait le regard du petit
et il rejoua les airs d’antan.
Le vieux et l’enfant
quittèrent le bruit des gens importants
et moururent ensemble
un baglama en main.







free counters


Opus