Le mouvement lent

N. Lygeros




Pourquoi souffrir ainsi dans un mouvement?
Est-ce la lenteur de l’achèvement
qui nous le rend si insupportable?
A moins que ce ne soit cette humanité
que notre société a tant de fois condamnée
qui nous oblige à accepter l’insoutenable
et à mourir une fois de plus que le convenable.







free counters


Opus