La bataille des livres

N. Lygeros




Ils étaient vieux et blessés par le temps.
Leur cuir telle une cuirasse avait épargné
les précieuses feuilles du récit de la bataille.
Ils avaient conservé l’essentiel de l’histoire
sur quelques dizaines de blessures encrées.
Ils étaient durs et épais comme le temps.
Leur récit dévoilait le sens caché
de la lutte pour la terre des pierres.
Ils avaient sauvé le cri de la mémoire
dans la trame des oublis de la société.







free counters


Opus