Le Dictionnaire

N. Lygeros




Quatre personnages se trouvent dans une pièce étrange. Deux d'entre eux sont assis à une table. Les deux autres sont debout en bord de scène. Ils semblent avoir terminé un échange. Silence. Tout à coup deux personnages font irruption dans la pièce. Le premier tient un livre à la main et le second le poursuit... Ils font le tour de la scène en criant :

Personnage 3 : J'ai trouvé le texte ! Un temps. J'ai trouvé le texte !

Personnage 1 : Tu n'as pas le droit ! Un temps. Tu n'as pas le droit !

Les autres personnages intrigués, suivent l'action de la tête. Plus précisément les personnages assis sont attentifs tandis que les autres sont réjouis.

Personnage 5 : Le texte est arrivé !

Personnage 6 : Nous allons enfin savoir ce que nous devrons dire !

Les personnages qui n'ont cessé de courir, finissent par se poser sur la table au grand étonnement des deux autres qui sont assis.

Personnage 4 : Qu'est-ce ?

Personnage 3 : Le texte !

Personnage 1 : Tu n'as pas le droit !

Personnage 2 : Comment donc ?

Personnage 3 : Je l'ai pris...

Personnage 1 : C'est justement ce que je te reproche !

Personnage 6 : Alors que dit-il ?

Personnage 5 : Pour le moment : je l'ai pris...

Personnage 6 : Mais non, le texte !

Personnage 1 : Ce n'est pas le texte !

Personnage 2 : C'est le texte de qui alors ?

Personnage 3 : Non, non, il n'est pas de qui !

Personnage 1 : C'est le dictionnaire de la langue française...

Personnage 4 : Un dictionnaire ! Un temps. Mais ce n'est pas un texte !

Personnage 1 : Je t'avais dis que l'on ne peut pas jouer avec un Dictionnaire...

Personnage 5 : Quel jeu d'acteur !

Personnage 3 : C'est un hypertexte !

Personnage 4 : Je le sais bien, mais en quoi peut-il nous être utile ?

Personnage 3 : C'est en attendant...

Personnage 4 : En attendant quoi ?

Personnage 5 : Cela me rappelle le titre d'une pièce...

Personnage 6 : C'est de l'humour ?

Personnage 5 : Pas exactement...

Personnage 6 : Te moquerais-tu ?

Personnage 3 : Avec le dictionnaire Hésitant. nous n'avons pas besoin d'auteur ! Un temps. Nous pouvons construire notre propre texte.

Personnage 1 : Ne l'écoutez pas ! Il est tombé sur la tête !

Personnage 3 : En montrant le dictionnaire. Il s'agit pourtant de la langue !

Personnage 4 : C'est une idée reçue !

Personnage 3 : Le dictionnaire des idées reçues est celui de Gustave. Un temps. Celui-ci appartient à l'auteur... Il était sur son bureau.

Personnage 4 : Je parlais de la langue !

Personnage 2 : C'est une référence au langage et pensées de Noam...

Personnage 3 : Compréhensif. Bon, bon...

Personnage 5 : C'est la somme des mots employés par l'auteur ?

Personnage 3 : Non, non, c'est son dictionnaire au sens propre !

Personnage 6 : Il semble pourtant commun.

Personnage 3 : C'est le dictionnaire des noms communs, au sens propre du terme !

Personnage 2 : Ainsi l'auteur n'y est pas mentionné...

Personnage 1 : Après réflexion. En tout cas, pas dans cette langue !

Personnage 5 : Mais alors que faire ?

Personnage 3 : Des phrases !

Personnage 6 : Des phrases ?

Personnage 1 : Je t'avais prévenu... Ce n'est pas si facile...

Personnage 3 : Nous allons bien voir... Il prend le dictionnaire. Nous allons construire une phrase simple : sujet, verbe, prédicat...

Personnage 2 : C'est effectivement la base... Le personnage pointe un mot au hasard.

Personnage 3 : Dieu ! Même jeu. Est ! Idem. Mort !

Tous les autres : Incrédules. C'est incroyable !

Personnage 3 : Fier. Un jeu d'enfant !

Personnage 1 : Seulement, c'est une phrase de l'auteur...

Personnage 2 : Nous ne pouvons donc dire que les phrases de l'auteur...

Personnage 3 : C'est juste un exemple !

Personnage 5 : Et puis cette phrase est de Friedrich !

Personnage 6 : C'était une citation...

Personnage 3 : Je peux en faire d'autres ! Il reprend le dictionnaire. Même jeu. Je ! Suis ! Moi !

Personnages 5 et 6 : C'est impossible !

Personnage 4 : Mais pourquoi ?

Personnages 5 et 6 : Parce que, moi... c'est moi !

Personnage 2 : C'est ridicule !

Personnages 5 et 6 : Non, c'est dans le texte...

Personnage 1 : De toute manière ta phrase ne nous apprend rien... Tu vois bien que c'est inutile !

Personnage 2 : Pensif. Nous ne sommes que des dictionnaires...

Personnage 1 : Des dictionnaires vivants !

Personnage 3 : Ce n'est pas possible !

Personnage 4 : Ne fais pas l'idiot !

Personnage 2 : C'est impossible, il n'a pas lu le texte de Fiodor...

Personnage 3 : C'est faux! Un temps. Enfin, pas tout à fait... Il commence une sorte de mime.

Personnage 4 : Mais que fait-il ?

Personnage 5 : Je ne sais pas... Il ne dit plus rien...

Personnage 6 : Il mime quelque chose...

Personnage 2 : Quoi donc ?

Personnage 1 : Un acteur muet.

Personnage 3 : Hors de lui. Mais non ! Même jeu.

Personnage 2 : C'est incompréhensible !

Personnage 3 : Oui, oui, c'est ça !

Personnage 6 : Tu mimais l'incompréhensible ?

Personnage 5 : C'était bien fait ; je n'ai rien compris !

Personnage 1 : Tu es insupportable !

Personnage 3 : Mais pourquoi ?

Personnage 1 : Depuis que tu t'es emparé de ce dictionnaire tu n'as réussi qu'à plagier l'auteur, donner une information inutile et mimer l'incompréhensible !

Personnage 2 : Quel palmarès !

Personnage 3 : Il doit bien y avoir une solution...

Personnage 4 : Mais à quel problème ?

Personnage 3 : La création de la suite...

Personnage 4 : Nous devons composer avec ce que nous avons...

Personnage 5 : Je croyais que justement nous n'avions rien !

Personnage 6 : Au moins nous le savons. Un temps. C'est déjà un point...

Personnage 1 : Vous rendez-vous compte que tout cela n'a rien de drôle ?

Personnage 2 : Très sérieux. Nous en avons une conscience aiguë.

Personnage 3 : Nous devions juste écrire le texte d'une comédie.

Personnage 4 : Et nous avons réalisé que nous en étions incapables...

Personnage 2 : C'est tragique ! Silence.

Personnage 1 : Après un moment de réflexion. Oh, mais attendez...

Personnage 5 : Que se passe-t-il ?

Personnage 6 : Du nouveau ?

Personnage 1 : C'est juste une idée...

Personnage 2 : Tu m'as fais peur...

Personnage 3 : Alors ? C'est quoi cette idée ?

Personnage 1 : Si nous devions jouer une comédie tragique...

Personnage 2 : On ne peut rien faire d'autre !

Personnage 1 : Mais justement !

Personnage 5 : Tu pourrais être plus clair !

Personnage 1 : Je fais mon possible...

Personnage 6 : Cela semble être le problème...

Personnage 1 : Notre incapacité à jouer la comédie c'est justement l'élément tragique ! Les autres sont ébahis. C'est tout !







free counters


Opus