Bras levés

N. Lygeros




Bras levés, mains ouvertes, la dignité humaine criait dans le silence.
Loin du ciel, à peine sur terre, l’homme n’était plus qu’un linceul.
Privé de tout, même de la mort, le démuni cherchait la solidarité.
H sans alphabet, pièce sans échecs, la solitude vivait dans la mort.
Ombre d’un épi fauché, l’humanité résistait à la barbarie.







free counters


Opus