Mise au point

N. Lygeros




Moi : Cette fois, c'est trop !

Moi : Comment ?

Moi : Trop, c'est trop.

Moi : Il est vrai mais pourquoi dis-tu cela ?

Moi : L'auteur n'a pas le droit !

Moi Surprise. : Il n'a pas déclaré l'oeuvre ?

Moi : Mais non !

Moi : Alors quel est le problème ?

Moi : Il n'a pas le droit de nous faire jouer une comédie tragique !

Moi : Je ne vois pas pourquoi... Un temps. J'ai toujours voulu jouer un rôle dramatique...

Moi : Ce n´est pas la question !

Moi : Mais je n'ai pas posé de question.

Moi : C'est justement cela le problème...

Moi : Il faudrait savoir...

Moi : Seulement, je ne sais pas.

Moi : Mais quoi donc ?

Moi : Où il veut en venir...

Moi : C'est un dialogue de sourds !

Moi : Mais non !

Moi : Pourtant je t'écoute mais je ne t'entends pas...

Moi : C'est exactement ce que nous faisons en tant qu'actrices...

Moi : Pourquoi dis-tu cela ?

Moi : Car c'est la vérité ! Un temps. Nous jouons mais nous ne comprenons pas ce que nous jouons...

Moi : Si le jeu était compréhensible, le jouerions-nous ?

Moi : Ne change pas de conversation... Aucun des acteurs ne comprend vraiment l'auteur.

Moi : Ce n'est pas la première ni la dernière fois.

Moi : Comment peux-tu accepter cela ?

Moi : Parce que c'est justement mon rôle ! Un temps. Je sais que je ne sais rien ! Un temps. Alors que toi tu crois savoir...

Moi : Mais je sais !

Moi : Quoi donc ?

Moi : Que je suis une actrice !

Moi : Seulement, tu n'as pas choisi ton rôle...

Moi : Je ne le joue que si j'ai envie.

Moi : Si tu ne le joues pas... tu n'es rien.

Moi : Tu n'as pas le droit !

Moi : C'est pourtant vrai ! Si tu n'étais pas mon interlocutrice dans cette pièce, je ne te parlerais pas... Je ne te connaîtrais même pas.

Moi Interloquée. : Tu parles sérieusement ?

Moi : Je n'ai jamais été aussi sérieuse...

Moi : Ainsi tu acceptes que Dieu est mort ?

Moi : Je ne l'accepte pas, je le sais...

Moi : Et son suicide ?

Moi : C'était inévitable...

Moi : C'est possible... Pensive. Mais de là à contre-parier...

Moi : Nous n'avons rien à perdre !

Moi : Mais Pascal ?

Moi : Tu vois lui aussi il a joué !

Moi : Sans comprendre son jeu ?

Moi : Sois compréhensive...

Moi : Mais comment ?

Moi : En acceptant ton rôle... Car ton rôle, c'est ta vie.

Moi : Et si je désire mourir ?

Moi : Cela aussi est prévu... C'est juste une question de temps...

Moi : Nous sommes ancrés dans le temps...

Moi : Nous sommes de l'encre dans le temps !

Moi : C'est donc pour cela que je m'inquiète...

Moi : C'est possible...

Moi : Connais-tu la suite ?

Moi : J'attends le texte !

Noir.







free counters


Opus