L’âne et la lumière

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Il marchait lentement et de pied ferme.
Il ne voulait pas que tombe sa charge.
Il supportait difficilement la lumière.
Il regardait seulement devant lui.
Il ne savait pas où il allait.
Il savait seulement qu’il ne reviendrait pas.
Et ce fut la première fois qu’il ne fléchit pas.







free counters


Opus