Le secret de la serrure

N. Lygeros




La barbarie avait crucifié l’église
pour condamner les hommes libres
des territoires occupés
seulement la serrure avait gardé le secret.
L’église aux arcs brisés était vide.
Les murs étaient blanchis à la chaux.
Toutefois nous savions que les saints,
à travers la diaphanéité des murs,
nous regardaient avec tendresse.
Les hommes libres résisteraient.
Telle était leur volonté,
telle serait la réalité.








free counters


Opus