Les larmes du silence

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Jadis, la vague d’un peuple
se brisa sur l’invisible vert d’une ligne
et se perdit dans le regard
de quelques mères.

Depuis, leurs larmes
ont le goût du large
et cachent la blessure du crépuscule.

Toute la souffrance d’un peuple
dans une seule larme.
Tous les mots dans un silence.







free counters


Opus