Le décompte

N. Lygeros




Dans cette terre d’exil
même les pierres comptaient
car après l’horreur nous n’avions plus qu’elles.
Dans cette terre d’amour
même les cendres comptaient
car après les flammes nous n’avions plus qu’elles.
Dans cette terre de l’innocence
même les bourreaux comptaient
car après les hommes, il n’y aurait plus qu’eux.







free counters


Opus