Pardon grand-père

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




A l’école on me lisait
Les combats que tu livras.
A l’école on me dit
Les sacrifices que tu vécus.
A l’école on me parla
De tes amis morts.
Toi, tu étais toujours silencieux
Même quand on me mit dans cette école.
Je ne savais pas combien tu souffrais
Quand tu me voyais avec ces vêtements.
Je ne savais pas que tu avais résisté
Pour que n’existent pas ces écoles
Sur notre sol douloureux.
Je ne savais pas que tu voyais sur moi
Les stigmates de l’occupation.
Pardon grand-père.







free counters


Opus