Les curieuses

N. Lygeros




Elles étaient trois comme les graces
et chacune avait des caractéristiques de romans.
Aussi elles rappelaient les héroïnes
de vipère au poing ou de poil de carotte
grâce à leurs charmes et leur tendresse.
Elles n’aimaient ni le savoir ni la science
et ne recherchaient que le non dit
pour le maîtriser et le manipuler
comme si leur vie en dépendaient.
Jamais assouvies comme des folles hors cages,
elles recherchaient comme des furies
les bribes de minuit pour paraître le jour.







free counters


Opus