La vision du prochain

N. Lygeros




Nous examinions la petite statue de bronze.
Elle était filiforme et ne payait pas de mine.
Ses jambes tortueuses avaient le signe de la fragilité.
Sa tête tellement penchée que rien au monde ne pouvait lever
reposait sur ses mains
ou celles-ci s’accrochaient à sa pensée,
il était difficile de choisir.
Même la courbure du dos ne laissait rien présager.
Pourtant il s’agissait de la vision
du prochain mémorial pour le génocide.







free counters


Opus