Maroc et zéolithe

N. Lygeros






Dans le cadre de la stratégie de développement intitulé Maroc vert qui concerne l’agriculture il est intéressant de considérer l’apport de l’utilisation de la zéolithe et plus particulièrement de la clinoptilolithe. Les deux piliers majeurs de cette approche sont le moderne et le solidaire. Comme il s’agit de développer une agriculture performante, l’utilisation de la zéolithe est particulièrement pertinente. En effet, grâce à cette pierre de faible coût, il est possible d'augmenter la productivité même dans le cadre de l’agriculture biologique, d’économiser de l’eau, ce qui est fondamental étant donné le climat marocain, d’éviter l’utilisation de pesticides et de diminuer la quantité des engrais. Cela permet de lutter contre la pauvreté rurale mais aussi d’améliorer le rendement des cultures établies qui ont un impact sur l’économie nationale. Un autre point important, c’est d’améliorer le goût des aliments puisque ceux-ci ne sont plus gênés dans leur croissance par la présence de métaux lourds, de radicaux libres et de toxines. En effet la clinoptilolithe permet de les capturer. Il est aussi possible d’imaginer même une aide au niveau national à partir du moment où le gouvernement prendra connaissance de cette possibilité qui peut aisément être incluse dans le cadre de cette stratégie globale. Avec cette approche, il est possible de renforcer cette vision nouvelle pour le Maroc. Et ceci est particulièrement vrai pour les Provinces du Sud car les différences climatiques sont encore plus présentes. Dans tous les cas, il serait intéressant de voir de manière concrète les premières applications de la zéolithe sur la terre marocaine.







free counters


Opus