Voyage de nuit

N. Lygeros




Nous traversions le vert et le noir
et parfois même le bleu.
Pourtant sur ces chemins sans espoir
nous étions tout de même heureux.
Etait-ce l’absence de savoir
ou la présence des malheureux
qui transformaient nos voyages du soir
en matins sans nuages ténébreux ?







free counters


Opus