Déportation

N. Lygeros




Dans leurs immeubles usés
les gens contemplaient les trains qui passaient.
Rien ne venait perturber leur mémoire
pas même l’ombre de ces soirs
que d’autres nommèrent nuits de cristal
et qui n’étaient que les wagons du mal.







free counters


Opus