Le combat d’une vie

N. Lygeros




Nous recherchions dans les lettres du savant,
le moindre indice, la moindre preuve
de sa vision du monde d’antan.
Il se battait contre le bras séculier
pour que la civilisation ne s’éteignît pas
avec l’arrivée de la barbarie.
Comme le front était inaccessible
il eut l’affront de mener la petite guerre.
Il défendait chaque maison de sa patrie
car la moindre erreur, le moindre oubli
aurait sonné la fin de son monde,
le monde des lettres oubliées.







free counters


Opus