Les saints aveugles

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Leurs yeux ne voyaient plus
seulement leur cœur était ouvert comme une blessure.
Sur les murs de l’oubli,
les saints attendaient la mort
mais celle-là tardait, elle ne rattrapait pas
les blessures de la barbarie.
Et leurs prières aussi étaient vaines
car les hommes avaient déjà disparu.







free counters


Opus